Réévaluation des pensions

 

​(Accidents survenus avant le 2 janvier 1990) 

Qu’est-ce qu’une réévaluation des pensions? 

  • La Commission de la sécurité professionnelle et de l’assurance contre les accidents du travail (CSPAAT) effectue une réévaluation des pensions lorsqu’elle doit déterminer si votre invalidité permanente attribuable à l’accident s’est aggravée avec le temps.  

  • Si la CSPAAT estime que votre invalidité permanente s’est aggravée avec le temps, vous pourriez avoir droit à une augmentation de votre pension pour invalidité. 

 

Quand pouvez-vous demander une réévaluation de la pension? 

  • Si la CSPAAT n’a pas tenu compte de tous vos troubles de santé reliés à l’accident lorsque le montant de votre pension a été établi la première fois, vous devriez exiger qu’elle en tienne compte avant de demander une réévaluation. Si la CSPAAT reconnaît une invalidité additionnelle, elle procédera automatiquement à la réévaluation de la pension.  

  • La CSPAAT peut effectuer une réévaluation de votre pension même si vous n’avez pas subi un autre accident ou une autre lésion. 

  • La CSPAAT reconnaît que plusieurs troubles de santé s’aggravent avec le temps. C’est pourquoi elle permet aux travailleurs et travailleuses de se faire réexaminer plusieurs années après leur première évaluation, pourvu qu’il existe des preuves médicales indiquant une aggravation de l’état de santé. 

  • La CSPAAT pourrait hésiter à vous accorder une réévaluation si moins d’un an s’est écoulé depuis que vous avez été examiné par ses médecins. 

La CSPAAT a le pouvoir d’augmenter ou de diminuer votre pension après une réévaluation. Vous ne devriez demander une réévaluation que si votre médecin et vous avez la certitude que votre état de santé s’est aggravé.  

 

Comment pouvez-vous faire une demande de réévaluation? 

  • Vous devez obtenir une copie du dernier rapport d’évaluation de pension qui se trouve dans votre dossier de la CSPAAT (reportez-vous à Obtenir votre dossier de la CSPAAT pour en savoir plus long) et demander à votre médecin, de préférence un spécialiste, de comparer votre état de santé actuel avec votre état de santé au moment où le rapport à été établi. 

  • Si le médecin estime que votre état de santé s’est aggravé, demandez-lui d’envoyer à la CSPAAT un rapport contenant les renseignements suivants : les signes cliniques, la description de votre état de santé actuel (diagnostic) et de la façon dont votre état pourrait changer (pronostic), les traitements recommandés ainsi qu’une explication concernant l’aggravation de votre état de santé depuis la dernière évaluation de votre pension par la CSPAAT.

  • Si votre médecin n’est pas d’avis que votre état s’est aggravé, ne faites pas de demande de réévaluation.  

 

Qui prend la décision? 

  • Une fois que la CSPAAT a reçu le rapport de votre médecin, le personnel médical de la CSPAAT examinera votre dossier et déterminera s’il y a lieu de réévaluer votre pension.  

  • Étant donné que ce processus prend habituellement plusieurs mois, il est dans votre intérêt de communiquer avec votre gestionnaire de cas environ un mois après que votre médecin a envoyé son rapport pour vous assurer que la CSPAAT l’a bel et bien reçu.  

  • C’est votre gestionnaire de cas qui vous dira si vous avez droit à un nouvel examen, qui prendra un rendez-vous pour vous avec les médecins de la CSPAAT et qui décidera si votre pension doit être augmentée ou diminuée. 

  • Si vous avez des questions, appelez votre gestionnaire de cas. 

 

Que faire si la CSPAAT refuse de réévaluer votre pension? 

  • Si votre gestionnaire de cas refuse de réévaluer votre pension, vous pouvez demander un réexamen de la décision. 

  • La CSPAAT décidera soit de maintenir sa décision, soit de vous faire examiner par un médecin principal de la CSPAAT. 

  • Si votre gestionnaire de cas confirme la décision de la CSPAAT, vous pouvez interjeter appel auprès d’un commissaire aux appels de la CSPAAT. Pour amorcer le processus d’appel, vous devez faire parvenir à la CSPAAT un formulaire d’intention de contester qui explique pourquoi vous estimez que la décision rendue est erronée. Pour obtenir d’autres renseignements, consultez Appel à la CSPAAT

  • Si le commissaire aux appels refuse de vous accorder une réévaluation de pension, vous pouvez en appeler devant le Tribunal d’appel de la sécurité professionnelle et de l’assurance contre les accidents du travail (TASPAAT). N’oubliez pas que le TASPAAT peut décider de diminuer votre pension au lieu de l’augmenter. Reportez-vous à Appel au TASPAAT  pour en savoir plus long. 

  • Étant donné que les procédures d’appel concernant la réévaluation des pensions sont en général assez simples, vous pouvez interjeter appel vous-même. Pour ce faire, vous devez recueillir les renseignements mentionnés ci-haut et les soumettre à la CSPAAT ou au TASPAAT. Votre médecin doit être d’avis qu’il existe une preuve objective montrant que votre état de santé s’est aggravé. 

 

février 2013

Informations importantes

Cette publication ne renferme que des renseignements généraux. Elle ne constitue pas des conseils juridiques pour une situation particulière et ne vise pas à remplacer les conseils d'un représentant qualifié. Cette publication a été mise à jour à la date de révision indiquée ci-dessus.